Flux RSS

Rattraper le coup grâce à un pneu…

Après m’être compromise en regardant un nouveau navet navrant (voir le billet précédent), il a bien fallu que je rattrape un peu le coup, non seulement pour mon ego, mais aussi pour mettre fin aux insidieuses remarques de l’Homme.

C’est d’ailleurs grâce à lui que j’ai pu me rattraper : il s’est offert Rubber, un film de Quentin Dupieux.

Rubber, de Quentin Dupieux.

Rubber, de Quentin Dupieux, 2010

Amis de la rationalité la plus grande, laissez tomber de suite.

La phrase culte du film est « No reason ».

A la question : « Mais pourquoi donc le personnage principal du film est-il un pneu tueur en série amoureux d’une bombasse ? », il faut répondre : « No reason ».

C’est, en quelques sorte, une apologie du non-sens. Et c’est chouette.

Pas mal de références cinématographiques (L’homme est plus fort que moi pour les trouver, j’ai personnellement pensé à Shinning à la fin).

De l’humour, du suspens, une histoire sentimentale entre le pneu et la nana-trop-belle.

Je conseille donc ardemment le visionnage de ce film.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :