Flux RSS

Les pestacles de fin d’année

On pourrait croire que ce billet vient d’une maman un peu saoûlée d’aller au 12ème spectacle d’école/de danse/de théâtre & co de son mioche.

Mais non.

Ce soir, j’ai mon pestacle de Salsa.

Ne me demandez pas pourquoi, mais j’ai décidé en début d’année de me mettre à la Salsa.

Peut-être tout simplement parce que je suis copine avec la prof, et que j’ai dû me dire, dans un moment d’égarement : « Mais la Salsa, c’est trop cool, tout le monde sait danser la salsa, Princesse, bouge toi et va remuer tes hanches sur les rythmes latinos ».

Je n’irai pas jusqu’à dire que c’était une erreur, mais presque.
Ok, maintenant je connais des pas.
Ok, maintenant, j’ai parfois l’impression de savoir danser.
Ok, ça fait un truc en plus à mettre dans la case « centres d’intérêt » de mon cv.

Mais était-ce VRAIMENT nécessaire de participer au spectacle ???

Mercredi, il y a eu la « répétition générale ».
Imaginez. Une pièce de 20m2, remplie par une soixantaine de filles de 7 à 50 ans, 2 ou 3 mecs égarés.
Les petites, elles sont choux. Les « vieilles », vachement moins.
Les nanas qui font de la danse depuis cinq ans comptent sur ce spectacle comme si leur vie en dépendait. Dans leur vision biaisée des choses, elles doivent s’imaginer en Black Swan et ce spectacle dans une salle des fêtes ce soir représente pour elle la consécration de leur art.
Continuez à imaginer : les petites de 7-8 ans sont assises dans un coin depuis près de 2h. Evidemment, ça papote. Il y a de l’effervescence partout dans cette pièce donc elles, elles piaillent en admirant « les grandes ». Et bin pas manqué, une greluche de 35 ans a réussi à leur hurler dessus pour qu’elles arrêtent de parler. Pour finir par quitter la pièce car, je cite : « C’est bon, moi j’me casse, je ne peux pas danser dans ces conditions ».
Et moi qui pensais bêtement que s’inscrire dans une petite assoc’ de danse, c’était pour s’amuser et prendre du plaisir. Quelle idiote !

Et me voilà partie à me dire, en mon for intérieur : « Nom de dieu, mais où suis-je tombée ? Y a dû y avoir une erreur de monde parallèle, je sais pas ce que je fous là! ».

Je suis restée abasourdie, à contempler ces greluches sorties de je ne sais où rêvant de gloire et qui se retrouvent à danser sur du Mylène Farmer (contre qui je n’ai rien, mais va danser sur des miaulements…). BREF.

Les cris de l’hystérique me faisaient serrer les poings. Les plaintes des autres : « mais on a pas le temps de se placer », « mais on a travaillé dur, nous », etc. m’ont donné une violente envie de leur exploser leurs tronches de niaises. Et les petites qui les regardaient mi-admiratives, mi-flippées (quand même).

Et me voilà condamnée à passer une journée ENTIÈRE, aujourd’hui, avec ces affolées du pestacle.

La prof va être en panique et va passer son temps à donner de la voix, les « grandes » vont être surexitées, les petites idem.

Et moi, au milieu de tout ça, tout à fait stoïque, je glisserai soignement un petit Lexomil dans chaque verre de coca.

Ce soir, alors que je n’aurai finalement tué personne, L’Homme me verra me trémousser, me planter de pas et ricaner bêtement sur cette scène.

Allez, je m’auto-encourage. La semaine prochaine, y a pestacle de théâtre et après, c’est REPOS !

Moi ça me fait penser à ça les spectacles de fin d'année : "Jésus reviens !"

Et vous vous en pensez quoi des pestacles de fin d’année ? Plutôt barbants non ?

Advertisements

Une réponse "

  1. Tant que ça se passe dans une bonne ambiance c’est plutôt sympa comme truc (bon c’est vrai que pour toi y a eu quelques accros ^^)!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :