Flux RSS

Quand les rôles s’inversent

C’est plutôt marrant, un couple. Chaque couple est différent, chaque personne agit différemment d’un couple à l’autre, et chacun trouve sa place comme il peut selon la personne avec qui il est.

Par exemple, moi, Princesse, je suis plutôt maternelle. Enfin, un peu quoi. J’aime être sûre que tout le monde a ce qui lui faut, que tout le monde mange à sa faim, que tout le monde est heureux.

Avec l’homme, au début, j’essayais d’être cette femme parfaite qui fait des petits plats chaque soirs, qui prend soin d’elle, qui prend soin de lui et tutti quanti.
Mais je ne suis définitivement pas une femme dite « d’intérieur ».
S’il y a bien un point sur lequel je ne serai JAMAIS (sous réserve d’un changement radical dû à une quelconque métamorphose hormonale, ou un truc comme ça) parfaite, c’est le rangement.
Alors que j’entends toujours des nanas se plaindre de leur homme qui ne range pas, ne sait pas où se trouve la gazinière, le lave-vaisselle, la machine à laver, l’aspi etc., bah moi c’est l’inverse.
(Hum, chéri, saute le passage qui vient s’il te plaît. Merci!)

Attention hein ! Je fais à manger, je fais la vaisselle (à retardement, certes, mais je la fais), je suis agréable, presque pas chiante, toujours de bonne foi MAIS, je suis bordélique. Excessivement bordélique je veux dire. Je n’aime pas le bordel, mais je n’aime pas ranger.

Cruel dilemme.

Enfin, j’aime ranger, quand j’ai deux heures devant moi, et que je sais que tout sera bien fait après. Mais c’est vrai, je reconnais (car, donc, je suis toujours de bonne foi), que parfois, je ne prends pas les deux minutes nécessaires pour jeter les 5 paquets de clopes vides sur la table basse, je ne vire pas les trois yahourts périmés depuis un mois du frigo, et j’attends un ou deux jours pour laver mes deux assiettes.
Ok, l’eau de mes poissons est verte et il y a quelques poils de chats par terre. Cela dit, j’aime pas quand c’est crade, donc en général, c’est le bordel mais pas SALE (mis à part les bocaux des poissons…).
Et encore, je me suis nettement améliorée depuis que l’Homme fait partie de ma vie. Ce fût pire à une époque. Et j’ai parfois des rechutes. Mais je vais m’améliorer, promis ! (Croix de bois, croix de fer nia nia nia…)

Bref. Tout ça pour dire que parfois, dans un couple, c’est l’homme qui crise parce que sa princesse laisse traîner ses chaussettes sales. Que parfois, c’est l’homme qui ne supporte pas que la vaisselle traîne dans l’évier. Que l’image de l’homme nécessairement bordélique ou crade, c’est faux !

Moralité : ne faisons pas de généralités.
Question : devrais-je appeler « Toute une histoire » pour témoigner ?
Remarque : Ca ferait un beau sujet : « Mon homme est une femme d’intérieur, je suis une macho. »

Un joli panneau de toilettes "Filles", à Lausanne

Advertisements

Une réponse "

  1. Pingback: Comment ça je suis macho ? Ah, c’est Sobusy qui le dit ! Ok, je suis macho… « Je ne suis pas une vraie princesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s