Flux RSS

Pôle emploi, mon ami

J’ai récemment découvert les joies de Pôle emploi. J’avoue avoir été une fois de plus sur le cul face à l’administration française.
J’explique : pour mon contrat pro, il me fallait le statut de demandeuse d’emploi puisque j’ai plus de 26 ans (arg!). Du coup, je fais ma petite demande, obtiens un rendez-vous et m’y rends.

Si vous n'avez besoin de rien, n'hésitez pas à nous contacter...

Là, j’explique que je suis étudiante et la nana m’arrête direct : « ah bah c’est pas possible, c’est pas conciliable demandeur d’emploi ET étudiant ».

Hmmm, et bien il va falloir que ça le soit.

Elle s’entête, me dit que c’est pas possible, je lui explique que je ne demande pas d’aides financières, ni rien, que je veux juste le statut.
Au bout d’un moment (quand les neurones ont enfin touché les synapses) (je suis méchante, elle était plutôt sympa) elle me lâche : « Bah ‘y a la catégorie 5 où en fait, vous avez le statut mais pas les droits ni les obligations ».
Bah voilà, c’est parfait ça !

Constat : grande logique : quand on termine ses études, en mai souvent, il faut attendre octobre soit CINQ LONGS MOIS pour pouvoir être demandeur d’emploi. Je ne suis pas spécialement concernée puisque je ne demande pas d’aides, et ne recherche pas de boulot. Mais comment ils font les gens qui ont besoin d’aides financières et qui recherche du boulot à la fin de leurs études ? C’est juste n’importe quoi ! Et puis c’est quand même pratique, on ne rentre pas dans les statistiques comme ça ! Donc tous les jeunes chômeurs qui ne peuvent pas s’inscrire, on ne les compte pas. C’est plus pratique de ne pas avoir à se soucier d’eux.

Bref. Entretien n°2 avec la nana chargée de me trouver un boulot (sachant que je n’en cherchais pas puisque j’attendais les réponses de mes entretiens). Et là elle me sort : « Mais vous n’avez pas besoin du statut de demandeur d’emploi pour un contrat pro ».

Re hmmmm, bah si, c’est écrit sur tous les documents, notamment sur votre site… Elle a eu l’intelligence de ne pas s’enfoncer…

Et là, re constat : n’est-ce pas totalement paradoxal, voire débile…, de devoir avoir le statut de demandeur d’emploi étant donné que le lendemain, j’étais recrutée dans la boîte de mes rêves ?

Et pour finir, en sortant de là, j’ai eu la chance de croiser une charmante jeune femme en sortant de l’ascenseur, qui s’est jetée sur moi en aboyant « C’est où l’ANPE ? »… Heu, au deuxième… Sinon, bonjour, s’il-vous-plaît, merci, ça t’arracherait la gueule connasse ?

Je suis repartie de là déprimée force 2.

MAIS, en montant dans ma voiture, j’ai aperçu quelque chose dehors. Suis sortie et par terre, il y avait un livre. La couverture un peu mouillée puisqu’il venait de pleuvoir. Je me suis dit que c’était un signe pour ne pas être totalement déprimée. C’est la première fois que je trouve un livre dans la rue. En plus, c’est La Confusion des sentiments, de Stefan Zweig.
Ça m’a fait sourire car c’est exactement ce que je ressentais : contente d’être inscrite, mais dégoûtée de ce système. (Bon même si le bouquin n’a rien à voir avec ça, on est d’accord). J’ai hâte de le lire !

Advertisements

Une réponse "

  1. Les joies et la logique de l’administration française!!!!! Pffff…
    Moi j’ai un projet et là je bosse. Pour mon projet il faut que je sois demandeuse d’emploi (depuis au moins 6 mois) pour pouvoir avoir les aides à la création d’entreprise. Donc il faut que je me fasse licencier (oui parce que démissionner ça compte pas !?!?) de mon job actuel alors que demissionner serait carrément plus simple…. Va comprendre!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :