Flux RSS

Lettre à Ernest

Ernest, tu me fais vibrer.
Chaque été, c’est un plaisir de te retrouver.
Tu me donnes des frissons, la chair de poule, et c’est bon.
Sur le port de la Rochelle, tu es assailli par les passants, ils veulent tout de toi.
Parfois, je me sens un peu trahie. Je voudrais que tu sois que pour moi.
Mais non, je me mêle aux dizaines de fan qui attendent fébrilement de t’approcher.
Les esprits s’échauffent, tout le monde te veut. La tension monte, que choisir ?
Ta cinquantaine de parfums, tes cornets maison, les 5kg que tu me refiles chaque année, j’aime tout chez toi.
Je voudrais qu’il fasse toujours beau pour pouvoir me rafraîchir à tes côtés.

Ernest ? C’est le super glacier de la Rochelle. Celui où tout le monde se rend pour goûter les sorbets mojito, fruits rouges-poivron rouge, les glaces au canelés, au tiramisu etc.
Tout le monde en ressort avec deux ou trois boules ENORMES qui fondent à une vitesse pas possible (ou qui se cassent lamentablement la gueule par terre quand elles sont mises entre des mains non-expertes).
Rien que le site donne faim !
En plus, cette année, Ernest a été cool. Pendant la nuit blanche du festival international du film, Ernest offrait à tous les participants (des centaines) une boule de glace au choix, à minuit et demi. J’ai trouvé ça plutôt classe !

Ernest, je t’aime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :