Flux RSS

Faire la fête comme si j’avais 16 ans…

… était décidément une TRÈS mauvaise idée…

2 jours pour m’en remettre. Et encore, m’en suis-je VRAIMENT remise ? N’ai-je pas gardé une sorte de TRAUMATISME ?

Et oui, le week-end de changement d’heure (oui oui, la semaine dernière! Quand je vous dis que j’ai eu du mal à m’en remettre…) n’a pas été l’occasion de dormir une heure de plus, mais plutôt de faire la fête une heure de plus.

Deux ans au moins que je n’avais pas mis les pieds en boîte. Maintenant, je me souviens pourquoi…

Entraînée par des amis dans un bar où ils font soi-disant le « meilleur mojito du monde » (que je réservais jusqu’à ce jour à celui de mon tonton, mais du coup, il y a ballotage, il faudra que je regoûte celui de mon tonton…) puis dans une sorte de boîte de la night, couchée à 7h du mat’ (ou plutôt 6h heure nouvelle).

Aïe... aïe... saloperie de rhum...

Je me suis surprise à : Danser la Carioca (celle des Nuls), à refaire la choré (enfin, plus ou moins et sans le saut de la fin) de Time of my life en beuglant joyeusement les paroles…

Pendant deux jours, j’ai eu la nausée, des remontées acides. Mon estomac m’a fait payer cher le demi shooter de rhum brun. Mon corps tout entier s’est vengé de la fatigue que je lui ai fait subir. Ma tête m’a dit : « Ahah, t’as bien hurlé sur You’r the one that I want ? Bah souffre maintenant ».

Bref, j’ai eu tous les symptômes de l’après-fête qu’on ne tient pas du tout : sueurs froides récurrentes, tête qui tourne pour nous empêcher de dormir, gorge prise, nez bouché, poumons asphyxiés par le paquet qu’on a fumé dans la soirée etc.

Ah, oui, tiens, je constate à cette occasion que j’ai un peu omis de vous dire que j’ai recommencé à fumer… hum… cela fera l’objet d’un billet… j’ai honte.

Bon, revenons à nos moutons : la FÊTE !

Et bien ma conclusion est que si on a pas d’endurance pour tenir jusqu’au petit matin, si on a arrêté brutalement de faire la fête il y a quelques années, ce n’est pas la peine d’essayer de reprendre comme si de rien n’était.

CE N’EST PAS COMME LE VÉLO !!! Le corps oublie en très peu de temps comment tenir. Et vous le fait payer chèrement !!!

Mais, cela dit, la reprise peut se faire petit à petit. Genre : première semaine : dodo à 3h, avec quelques verres bien tassés. Seconde semaine : 4h, un peu plus de verres et de danse etc.

En deux mois, je gage que je peux redevenir une queen de la night !

Mais bizarrement, j’ai plus envie d’essayer…

Bon, sur ce, je file boire un peu d’évian et me pourrir les poumons simultanément !

Publicités

"

  1. Ahaha…. J’avoue c’est de plus en plus dur. Tu te retrouveras peut être la dedans :
    http://lacolinette.canalblog.com/tag/céphalée%20rectale

    Réponse
  2. Hum!!! j’ai cru voir un mojito!!

    Réponse
  3. Comme je me reconnais dans cet article !
    Début octobre, on a fêté les 30 ans de Meilleure Amie … en boîte de nuit. Lieu que je n’avais pas fréquenté depuis au moins 4 ans. résultat : gueule de bois, impression d’empester la cigarette, courbatures … une belle triplette !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :