Flux RSS

La mode du mari mort

Je remarque une certaine tendance, ces derniers temps, à faire allègrement mourir les maris dans la littérature.

Ou alors, c’est juste mon choix de bouquins… Le mec de la tombe d’à côté et La délicatesse. Pour celles qui souhaitent lire ces bouquins, sautez ce billet.

J’ai donc lu, il y a maintenant quelques mois « Le mec de la tombe d’à-côté » de Katarina Mazetti (qui, comme son nom ne l’indique pas, est suédoise).

Soit dit en passant, j’ai vraiment adoré et j’ai même acheté son dernier bouquin (pas encore lu). Ca se lit très vite, le style est vif, il est bien rythmé, drôle, touchant et on referme le bouquin en disant « Ooohh, c’est TROP choupinou ». Bon, en l’occurrence, c’est ce dont j’avais besoin à ce moment-là : du choupinesque. Donc évidemment, ne cherchez pas de la grande littérature, mais l’émotion est là.

Bref. Je disais donc, j’ai lu ce bouquin, où le mari de l’héroïne meurt. C’est triste, mais c’est comme ça.

Et puis, il y a quelques semaines, je m’offre « La délicatesse », de David Foenkinos en me disant que je vais retourner un peu dans le même monde que K. (après m’être enfilé La forêt des mânes de Grangé et Sarko m’a tuer #yaeuplusjoyeux…)

J’ai donc allègrement commencé à le lire la semaine dernière et… je n’ai pas dépassé la 30e page.

Ca commençait hyper bien, style vif, très drôle, choupinou et … BAM… le mari meurt.

J’ai poussé un « Oh mais non, mais POURQUOI ils font toujours ça? » avant de fondre en larmes à côté d’un Homme consterné qui n’a réussi à me sortir qu’un « mais c’est qu’un livre ! ».

Et ben non. Justement. La mode est au bouquin qui choppe les entrailles histoire de te rappeler que tu n’es qu’une crotte de mouche au milieu de l’univers.

Ok, c’est bien, c’est un peu ce qu’on veut. Tout le monde n’a pas besoin de se retrouver au pays de Candy mais quand même ! Et je m’aperçois que ces deux bouquins sont dans le Top des ventes.

J’en déduis donc que la tendance est aux maris morts et aux femmes fortes qui savent faire face et refaire leur vie, surmonter le drame, faire le deuil. Ok, le message est clair : don’t worry, si votre mari passe l’arme à gauche pour aller brouter du pissenlit, ZEN, ça va piquer, mais vous verrez, vous vous y ferez et votre vie sera limite mieux après.

Bon, c’est UN PEU vrai (dans le sens où effectivement, la vie continue, pas dans le sens où effectivement c’est mieux… je voudrais pas passer pour une harpie non plus…).

Mais c’est tellement atroce comme situation que rien que de l’imaginer me brise le coeur.

Bref, toujours est-il que j’ai reposé le bouquin et me suis lancée dans autre chose, histoire d’attendre d’être plus forte pour le lire plus tard.

Advertisements

"

  1. j’ai bien aimé aussi « Le mec de la tombe d’à côté ».. mais je n’ai pas lu la deuxième partie encore..

    Répondre
  2. Les heures souterraines de madame de Vigan parle aussi d’une jeune veuve.

    Répondre
    • Ah, donc ma théorie se confirme !! Je n’ai pas investi dans le dernier bouquin de Vigan, je privilégie les formats « poche » pour faire plaisir à mon porte-monnaie ! 😉 J’en ai pris un autre d’elle, mais n’ai pas eu le temps de me lancer dedans ! (Vite, vite, des vacances !!)

      Répondre
  3. hello ! je découvre ton blog grâce à So Busy Girl et j’ai bien accroché !
    Comme toi j’ai aimé « Le mec de la tombe d’à côté » et le style de Katarina Mazetti.
    Du même auteur, j’ai lu aussi « Les larmes de tarzan » qui reste dans le même style et assez drôle aussi !
    Dommage que tu n’aies pas poursuivi ta lecture de la délicatesse parce que c’est plutôt chouette, ça reste frais et drôle et pas trop dans le pathos !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :