Flux RSS

Archives mensuelles : décembre 2011

Fail #2 – Aller chez le coiffeur en sortant de chez le dentiste

J’imagine que la plupart du temps, la visite chez l’un n’a pas de conséquence sur la visite chez l’autre, et vice et versa.

OR, ma dernière visite chez le dentiste, en plus de m’avoir plus que déprimée, rapport au fait que je suis vieille et que je vais avoir une couronne que moi, je pensais que c’était que pour les vieux, m’a montré à quoi je pourrais ressembler après un AVC.

Oui, la dentiste elle est douce et elle est gentille, mais elle a mis la dose niveau anesthésiant, et tout le côté de gauche de ma bouche est resté bloqué en moue « je boude » pendant près de 5h.

OR, une demi heure après le dentiste, j’avais coiffeur.

Je m’y suis donc rendue (avec super copine qui n’a été d’aucune aide, si ce n’est me faire encore plus non sourire -bah oui, je souriais, mais que d’un côté…-) avec ma bouche de traviole et mon air de tueuse d’enfants.

Je ressemblais à Elvis, mais en moins sympathique, en moins maquillée et en moins réveillée, pour faire court…

La coiffeuse a d’abord eu peur, puis j’ai senti beaucoup de compassion dans ses yeux. Elle a été gentille, attentionnée. Enfin, elle a aussi été un peu gênée quand elle m’a demandé ce que je voulais comme coupe et que, la langue un peu engourdie, j’ai eu du mal à lui répondre, en me bavant à moitié dessus… J’ai donc expliqué que je sortais de chez le dentiste.

Au moment de passer sur le siège pour la coupe, elle a commencé à me poser les questions typiques de la coiffeuse et auxquelles j’aime bien répondre en temps normal.

Sauf que là, j’ai dû la regarder de travers, elle m’a dit : « bon, on va arrêter de parler, je vois que ça vous demande trop d’efforts ».

C’est ça…

J’ai donc eu ma première coupe dans le silence, mais épiée par le salon qui se demande ce qui a bien pu arriver à cette pauvre fille à la bouche tordue.

Note pour plus tard : ne jamais rien prévoir après un rdv chez le dentiste. JAMAIS !

Publicités

Google Doodle de Noël !!

Aaaaaaah, vite fait, avant de partir pour manger du chapon, présentation du TÂDDDÂÂÂ :

 

Le GOOGLE DOODLE de NOËL !!!

Et quand vous appuyez sur CHAQUE bouton de couleur, à la fin, une petite case s’affiche et :

 

Le GD s’anime et vous balance un PUR son (ironie, sors de mon corps !) : Jingle bells !!

 

Voilà voilà !

L’homme m’attend avec tous les cadeaux ! Je file !!

Bon réveillon !

 

Conseils de dernière minute

Oui, oui, bon, du coup, c’est un peu tardif, mais ça se tente :

Conseils à lire pour vous préparer à votre premier Noël dans votre belle-famille, à voir sur So Busy Girls !

Et encore JOYEUX NOËL !!!

(Non, je ne suis pas du tout hystérique et impatiente d’être ce soir !!!!!)

 

Décos moches #2

Suite à ce billet, j’ai voulu trouver d’autres décos de Noël pas top mais drôles.
Le travail n’aidant toujours pas, je n’ai pas pu glander à ma guise, je n’ai trouvé que celles-ci, dans le Tarn.

20111223-062242.jpg

Un père Noël dans un cercueil, c’est pas glauque du tout, et c’est rafraîchissant !!

Certains esprits chafouins pourraient objecter que « Mais nan, il est juste dans une boîte », et bien quand bien même, il n’a rien à foutre là!!!

20111223-062435.jpg

« Vive le vent, vive le vent vive le vent d’hi… » BAM ! Dans ta gueule petit bonhomme de neige !!

Et oui, le petit bonhomme de neige va passer les fêtes avec l’écharpe du grand bonhomme de neige dans la tronche, sans compter le sapin…

Sympa pour lui…

Enfin, ma trouvaille préférée :

Le père Noël en calbute en attendant que ses fringues soient sèches avant sa fameuse tournée !

J’ai trouvé ça original et sympa de la part de la laverie !

Sur ce, je vous souhaite d’excellentes fêtes de NOYEEEEEEEEEEEL !!!

Fail #1 – Bloquée au péage

Bonjour !

Ça faisait un petit moment que je voulais me lancer dans la catégorie « Fail », parce que j’en ai souvent…

Du coup, je commence avec le plus récent : bloquée au péage sur l’autoroute.

Et oui, j’imagine que ça arrive régulièrement, mais un soir, sous la pluie, quand il n’y a qu’un seul guichet avec une vraie personne dedans et que 15 personnes attendent derrière, rester bloquée au péage donne envie de vouloir devenir la frite moisie sous mon siège depuis 8 mois…

Tout avait pourtant bien commencé ! Je pars de chez moi après avoir tout bien préparé mes bagages, parce que je suis une fille bien et prévoyante.

Avant ça, je passe à la boulangerie dépenser mes 3 derniers euros dans des madeleines au Nutella (dépense importante s’il en est!).

Avant de partir, je regarde mon chéquier qui traîne sur le canapé droit dans les yeux (oui, ‘faut faire un petit effort d’imagination) et me dis : « pfff, naaan, pas besoin, je vais pas avoir de grosses dépenses », d’un air bravache.

(Oui, je me parle d’un air bravache à moi-même.)

Je m’élance donc sur l’autoroute en braillant chantonnant toutes les chansons que mon lecteur Mp3 a à m’offrir. J’aime bien conduire, j’aime me faire des solos qui font mal à la gorge sans importuner qui que ce soit, donc je suis heureuse.

Puis, vient le péage.

Et là, je prends conscience que ma carte toute pourrite (celle dont je parlais ici-et même que c’était pas intéressant-) ne passe pas aux guichets automatiques. Ca m’était déjà arrivé mais j’avais toujours soit de la monnaie, soit un porteur de carte bleue à mes côtés.

Je me revois donner l’argent à la boulangère, regarder mon chéquier et le laisser.

Je réalise que je n’ai AUCUN moyen de paiement.

Je m’arrête donc à la hauteur de la madame qui me tend la main pour accueillir les 5,90€ que je dois régler.

Je regarde sa main, je la regarde elle et je suis obligée de lui dire, d’un air parfaitement con : « j’peux pas payer, comment ça se passe ? »

Elle : « Vous n’avez pas de monnaie ? »

Moi : « Bah non ! » (J’aurais pu lui expliquer les madeleines mais bon, j’étais pressée). « Et je suis partie rapidement de chez moi, sans prendre mon chéquier, et ma carte ne fonctionne pas sur l’autoroute ».

Elle : « Ah. »

Moi : « Et donc ? Je fais comment ? »

Elle : « Bah je vous fais une reconnaissance de dette et vous devrez envoyer un chèque dans les 10 jours ».

S’ensuit un long moment de remplissage de reconnaissance de dette, style fichage par le FBI, et me voilà repartie, sur les chapeaux de roue, histoire de ne pas être poursuivie par les gens que je bloquais…

Le côté positif de tout ça, c’est que j’aurais ma nouvelle carte bleue à Noël ! (Enfin, c’est pas un cadeau, hein, c’est tombé comme ça !)

Note pour plus tard : TOUJOURS prendre mon chéquier.

Let it snow sur Google !

Encore une fois, merci Google de magnifier mes matinées !
C’était le troisième contacts Facebook qui écrivait : « Tapez Let it snow dans Google ». Je pensais tomber sur un truc débile et sans intérêt mais, je suis tombée sur quelque chose de merveilleux, mais néanmoins sans intérêt.

Et oui, quand vous tapez Let it snow dans Google, il vous sort une recherche qui gèle et se couvre de neige jusqu’à ne plus rien voir de votre écran, à part un bouton « defrost », soit : dégeler.

Je trouve ça plutôt sympa et original pour les fêtes. J’imagine que ça fonctionne avec d’autres requêtes hyper utilisées en périodes de fêtes.

Au fait, on peut aussi laisser des traces de doigts (souris) comme sur une vitre embuée !

Voilà !!
Bonne journée d’hiver à vous !

Edit : Tapez aussi « Do a barell roll » et « Tilt » (ce dernier est moins bien…)
Perso, je kiffe le « do a barell roll »
Et pour info, ce genre de joujou s’appelle un « Easter Egg », ce qui signifie un programme caché en informatique !

Ah, et bien évidemment, ça ne fonctionne pas sous IE…!

Décos de Noël ? Vraiment ?

Comme j’étais bien obligée de remarquer, à un moment, qu’on est en pleines fêtes de Noël, je me suis dis : « Mais que dire sur Noël ? ».
Bah oui, c’est un peu redondant comme truc, le marronnier suprême !
Mais, le centre commercial proche de chez-moi à eu l’exquise attention de mettre à ma disposition les décos les plus moches et/ou étranges et/ou pas du tout dans le thème que je n’avais jamais vu, et ainsi me mettre le pied à l’étrier pour ENFIN écrire un truc sur Noël.
En effet, au milieu des castors de Noël (?), renards (?), marmottes déguisées, j’ai eu la surprise de croiser ça :

Ca jure affreusement avec mon blog...

Non non, votre carte graphique ne vient pas de vous lâcher, oui oui, il s’agit bien de rennes VERT FLUO. A part effrayer les enfants, j’ai pas trop saisi leur but. Bon, le renne, ok, c’est un peu le cheval du père Noël, on saisi. Mais vert fluo, quoi, les mecs, sérieux.
Le mec qui a passé les commandes devait forcément avoir un coup dans le nez, ou était simplement d’humeur coquine. Ok.
Mais le mec qui a CRÉÉ ces deux rennes ??? Il n’avait plus de poils de la bonne couleur ? Non mais franchement ??? Faut arrêter quoi ! C’est sérieux Noël. Redondant mais sérieux ! On déconne pas avec les rennes !
Autant mettre des licornes pendant qu’on y est ! Et ce serait pas pour me déplaire, soit dit en passant. Je vais peut-être leur soumettre l’idée tiens.

D’ailleurs, en parlant de bêtes que j’aime bien, il y a aussi les tortues. Me demandez pas pourquoi, je voue une admiration sans borne pour les tortues, et je pourrais vous en parler des heures, mais là, j’ai pas le temps, et puis c’est pas vraiment le sujet.
Mais, malgré tout l’amour que j’ai pour les tortues, pourriez-vous m’expliquer ce que celle-ci faisait ici :

La traditionnelle tortue de Noël

Vraiment ? Une tortue de Noël ? Dans la neige ? Non mais ils nous prennent vraiment pour des dindes !
C’est bien connu, la fameuse tortue de noël est excessivement copine avec les marmottes à petits gilets. Mais bien sûr.
Je vais finir par aller leur faire un don pour que l’an prochain, ils aient des décos dignes de ce nom ! C’est quand même LE centre commercial (seul, unique) de Poitiers quoi ! Après on se demande pourquoi les gens nous lancent des cailloux !
A côté, à Toulouse, ils ont juste ça comme marché de Noël…

Une photo de très mauvaise qualité du marché de Toulouse

Ayé. C’est officiel, je perds mon côté chauvin. Et NA !

%d blogueurs aiment cette page :