Flux RSS

Je m’Andorre !

Il y a quelques jours l’Homme et moi-même avions besoin de souffler un peu.

Nous avons donc décidé de partir en week-end dans un endroit chouette, pas trop loin, et qu’on ne connaît pas (ce qui a priori ne semble pas trop difficile).

Nous nous décidons donc à partir pour l’Ariège et plus particulièrement Ax-les-Thermes. Bah oui, mi-mars, la saison est finie, ça devrait être tranquille.

C’était sans compter sur notre organisation « plus-efficace-tu-meurs ».

5 jours avant le départ, plus une seule chambre d’hotel potable. Logique.

Et puis bon, comme on retombe toujours sur nos pattes, j’opte pour un hôtel en Andorre, enjouée et enthousiaste à l’idée de pousser le petit voyage un peu plus loin.

C’était sans compter notre méconnaissance des lieux…

Nous voilà donc arrivés en Andorre, après un arrêt fugace à Ax-les-Thermes pour manger et où on s’est dit « bénie soit la chose qui a fait qu’on n’a pas pris d’hôtel ici, ça à l’air chiant à crever » (forcément, hors saison, et sans aucune envie de faire du ski…).

Je disais donc : nous voilà arrivés à Andorre La Vieille.

Bon, la route pour y arriver est plutôt très chouette. Nous qui ne sommes pas du tout montagnards, on adore pousser des « OH » et des « AH » à chaque pics neigeux apparaissant à nos yeux ébahis.

Et puis on décide de VISITER Andorre.

En 3 étapes :

  • Il n’y a pas de VRAI centre historique. Donc déception. Donc en fait, Andorre, c’est 4 rues blindées de magasins. En fait…
  • Toutes les nanas sont habillées strictement de la même manière : bottes noir et marron, leggings, petit pull qui fait bien, même coupe cheveux-longs-coupés-droits. Quoi c’est la mode ? On dirait des clones !?!?!
  • Les mêmes nanas et autres « regarde-moi j’ai du fric » s’imaginent maîtres du monde en dévalisant les boutiques. Mais, heu, ça a quoi de «chic&glamour» de dévaliser des boutiques où on ne paie pas de taxes et où – par conséquent – tout est moins cher ?

J’en suis venue à me dire qu’en fait, Andorre, c’est un peu Genève, mais en cheap. A Genève, il y a des boutiques de luxe à perte de vue. A Andorre il y a des boutiques tout court à perte de vue.

Bref. Déception.

MAIS (car oui, tout État ne peut pas être complètement mauvais), il y a de bons côtés à visiter Andorre.

Si tu es :

  • Nostalgique des lieux fumeurs : sache que partout en Andorre, tu peux fumer à l’intérieur. Inutile de vous dire que j’en ai un peu profité. Resto, hôtel, même entouré de mioches ! (Bon, ok, j’avoue ne pas en avoir profité pleinement vu que j’arrive difficilement à enfumer des mioches sans que ça pèse sur ma conscience…) Arrivés à l’hôtel, nous avons eu droit à cette splendide phrase : « Toutes nos chambres sont non-fumeurs. Mais bon, si vous fumez, c’est pas grave. » Heu ? Ok!
  • Un gros fumeur/buveur : les clopes et l’alcool sont 2 fois moins chères (toujours rapport aux taxes). J’avoue, j’en ai profité.

Note pour plus tard : ne JAMAIS aller à Andorre après avoir arrêté de fumer !

  • Une fashionista : bah voir plus haut – 4 rues – que des magasins. (OK, j’ai aussi craqué pour un sac à main).

Bon, tout ça est évidemment un croquis approchant à peine la réalité puisqu’il y a aussi probablement de chouettes randonnées à faire, les pistes de ski ne sont pas loin et le centre Caldéa vous accueille pour 3h de détente dans ses bains tout chaud (mais se fait bien bien plaiz’ sur le tarif d’entrée…)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :