Flux RSS

Testé pour vous : travailler un 1er mai…

A l’origine, je voulais live-bloguer ce billet, et puis finalement, je n’ai pas eu le temps.

Et oui, un journal, ça n’a pas de vacances. Enfin, un journal EN LIGNE ça n’a pas de vacances !

Mais quand on m’a dit : « tu bosses le 1er mai », la première chose à laquelle j’ai pensé c’est : « Chouette, je vais pouvoir faire des trucs à côté ».

FAUX ! Et oui, dans un journal, même le premier mai, il se passe plein de choses ! Pas eu une minute à moi ! Qu’on ne vienne pas me parler de vrai et faux travail après ça.

Grrr

Voici donc, en avant-première, les aventures d’une VRAIE-travailleuse du 1er mai !

6h : je me lève péniblement, en maudissant dans un premier temps le chat, puis, dans un second temp, l’Homme quand je réalise que lui, il va dormir encore quelques heures.

6h10 : je n’ai vraiment pas envie d’y aller. Mais vraiment pas. Déjà, faire le café a été une épreuve.

6h30 : je fume ma première clope. Il est l’heure de prendre ma douche, mais c’est loin, il fait froid, et j’ai pas fini mon café.

6h40 : bon, là, je vais vraiment être à la bourre. Je file sous la douche.

6h50 : j’attaque mon second shampoing en réflechissant à mes vacances d’août. Ca va être trop chouette une semaine de vacances !

6h57 : MEEEEEErdeeeeuuuh ! Suis à la bourre.

7h : Tiens, et si je faisais du bruit pour réveiller l’Homme (Gnihihihihihi) ?

7h01 : ok, ok, je sors, je pars, je m’en vais faire du bruit ailleurs.

7h10 : je suis prêêêêête ! Je sors de chez moi ! Youhou ! Je suis en avance pour la 2nde fois cette année. Cette journée commence donc bizarrement.

7h11 : Mais, heu, il fait beau là ? Pourquoi le ciel il est tout bleu et pourquoi le soleil brille déjà ?

7h12 : Naaaaaaan ! Il pleut depuis 3 semaines, je n’ai pas vu le soleil depuis 20 jours et LE jour où personne travaille sauf moi, il fait un temps splendide.

7h13 : Dans la rue, il n’y a pas un chat ! Je ne croise pas les habitués, je hais le quartier. Je hais la ville. Je hais la France.

7h19 : Je monte passablement énervée dans ma voiture et pars travailler. J’allume France info. Tiens ? C’est férié aujourd’hui ?

7h30 : j’arrive au boulot. Je suis la SEULE voiture sur le parking.

7h31 : je réalise que la porte d’entrée de l’immeuble va rester ouverte toute la journée. Je suis SEULE dans cet immeuble.

7h32 : Je monte les marches : « nan j’ai pas peur, nan j’ai pas peur, nan j’ai pas peur ».

7h33 : Je me fais mon premier café pour me récompenser d’avoir pensé à désactiver l’alarme du bureau.

7h34 : J’attaque le boulot.

7h35 : Putain, je suis dos à la porte, je ne verrai rien venir si quelqu’un vient m’assassiner !!!

7h37 : Même pas peur. J’installe un miroir pour faire rétroviseur.

7h39 : Le miroir se casse la gueule.

7h40 : Je décide de donner ma vie à mon métier et j’oublie cette histoire de porte.

9h : Je deviens allergique au muguet au bout du quatrième article que je vois passer à son sujet.

10h50 : Je panique parce que je suis à la bourre sur la Newsletter.

11h : Tout va bien, j’ai géré, je peux aller fumer une clope.

11h05 : Je remonte : « nan j’ai pas peur, nan j’ai pas peur, nan j’ai pas peur ».

12h : JAY FAIIIIM !

12h30 : Je vais enfin chercher mon repas dans le frigo. J’ignore le temps splendide.

12h32 : Je mange mon jambon-nouilles en faisant la modération des commentaires du site.

12h35 : J’ai moitié la nausée, quand même.

12h45 : Je recommence à bosser.

14h : Pause pipi. En sortant des toilettes, je vois que le bouton de l’ascenseur clignote et je l’entends qui monte.

Je cours me réfugier dans le bureau en écoutant à la porte. J’essaie de voir par le trou de la serrure.

14h01 : JE VAIS MOURIR, JE VAIS MOURIR, JE VAIS ÊTRE DANS UN FAIT DIVERS…

14h02 : Mon œil est toujours coincé dans le trou de la serrure et je n’ai toujours rien vu. Mais j’ai bien entendu des pas dans le couloir.

14h05 : Je reprends le dessus, peut-être que finalement, je ne suis pas la seule à bosser dans l’immeuble. Peut-être même que je ne vais pas mourir.

15h30 : J’ai écrit 14 articles. Je m’octroie le droit de rentrer chez moi en courant.

16h : J’arrive à ma maison.

16h02 : L’homme ne m’a pas offert de muguet, il trouve que ça pue.

16h03 : J’ai une forte envie de frapper l’Homme.

16h04 : J’engouffre un cookie pour me détendre.

16h05 : Je m’occupe de mon blog.

Maintenant, je file profiter du beau temps !!!

Bon 1er mai à vous !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :