Flux RSS

Archives de Catégorie: Non classé

Devenir Maîtreeeesse ! Step one : check !

Pfiou ! Il y a longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles ! Après mes vacances à Dubaï, j’ai eu un gros coup de mou.

Que faire de ma vie ?

Beh oui. Je me retrouvais au chômage, avec des propositions de boulots tous plus pourris les uns que les autres, sous payés et déprimants.

Et puis je me suis lancée comme freelance et j’ai commencé des sites pour des clientes.

Mais l’idée qui me trottait dans la tête depuis quelques mois s’est fait de plus en plus présente : devenir instit’. J’ai grandi dans une famille de prof, d’instit’ et, lorsque j’ai eu mon bac, je pensais moi aussi m’engager dans cette voie.
C’était sans compter sur les études qui m’ont emmenée sur un autre chemin.

Et puis là, avec toute la pub de l’éducation nationale, l’idée refait surface et s’imprègne, petit à petit. L’Homme est super enthousiaste à l’idée qu’un jour, je sois maîtresse. Et moi je doute.

Et puis finalement, mi-janvier, je me lance.

Je m’inscris au CRPE, le Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles, et me plonge dans les révisions avec dans l’idée de devenir ÇA :
marion-cotillard-dikkenek

(Pour ceux qui n’ont pas vu Dikkenek, ma référence tombe complètement à plat. C’est triste.)

Pendant 5 mois et demi, j’ai bossé, bossé et re bossé. J’ai arrêté de me poser des questions et j’ai foncé.

Résultat : il y a 2 jours, j’ai appris la merveilleuse nouvelle : je suis ADMISSIBLE !

Je n’y croyais pas. Le seuil d’admissibilité a beaucoup augmenté et ils ont pris peu de monde.

Mais c’est fait. Une nouvelle vie s’offre alors à moi.

smith1

Je vais être maîtresse ! (Restent quand même les oraux à assurer…) Maîtresse ET webmaster !

Et je vais tenter de donner un second souffle à ce blog !

En attendant : bonne vacances à ceux qui y sont déjà  et à très vite !

Publicités

Dubaï #2, 10 souvenirs incroyables

Un condensé de choses à voir, à faire et les bons plans

-Se perdre dans les malls aux allées interminables, rentrer dans des magasins de luxe en se demandant combien de mois de salaire il nous faudrait pour s’acheter ce petit sac, là, tout choupinou ?

Dans les malls de dubai

Si on est à Dubaï Mall, en profiter pour voir Burj Khalifa.

bk

Et les buildings qui l’entourent.

dubai

-Se faire balader dans les dunes en 4×4 et bisouter un chameau (enfin, un dromadaire, mais on dit chameau pour faire simple). Il faut s’attendre à être légèrement brassée dans les dunes, mais ça vaut franchement le détour !

4x4 dans le désert à Dubai

caravane dans le desert à dubai

Boire un Fanta bien frais au milieu du désert, c’est pas désagréable !

fanta dans le désert à Dubai

Le passage par une ferme de chameau est également indispensable. L’animal n’a pas l’air futé mais comme c’est quand même un super warrior du désert, on dit respect et on lui fait un bisou !

chameau à dubai

-Redécouvrir le souk Madinat et avoir une vue magnifique sur Burj Al Arab.

burj al arab

L'entrée du Souk Madinat

Éviter d’acheter ses souvenirs là-bas, rapport au fait que c’est juste de l’arnaque. Mais boire un verre (une mint-lemonade, parce que quand même, ça déchire!) en regardant Burj Al Arab, et bien ça détend !

souk madinat et burj al arab

-Bon plan : découvrir une Warehouse où tous les souvenirs vendus une fortune partout sont à moitié prix. Cet endroit n’est pas facile à trouver car dans une petite rue pas touristique. Mais ma sœur, à force d’acharnement, a obtenu l’adresse de cette caverne d’Ali Baba où l’on trouve de tout, à un prix raisonnable et où l’on peut vraiment se faire plaisir. Pashmina d’Inde, sculpture géante d’Afrique, poterie de Turquie, gadgets chinois, il y a de TOUT !

-Pas bon plan : se faire virer manu militari de la mosquée Sheik Zayeb à Abu Dhabi pour non port du voile ! Je m’explique : quand j’y étais allée la première fois en « individuel », nous avions le temps de nous arrêter à l’entrée afin qu’on nous prête une abaya (longue robe noire qui cache tout) et un voile.
C’est donc habillée normalement que nous y sommes également allées, cette fois-ci, avec Super copine, mais dans un bus pour touristes. Or, les bus pour touristes n’empruntent pas la même entrée et les guides n’ont pas le temps de nous faire faire la queue pour qu’on puisse s’habiller décemment avant de rentrée dans ce lieu carrément magique. Du coup, 45 minutes d’attente dans le bus, avec 3 autres dames qui n’avaient pas été prévenues qu’il fallait emmener sa propre écharpe pour couvrir ses épaules/cheveux etc. Énervant !
Mais bon, je vous mets quand même quelques photos d’il y a 2 ans…

Mosquée cheikh zayed Abu Dhabi

Mosquée cheikh zayed Abu Dhabi

Salle de prières Mosquée cheikh zayed Abu Dhabi

Salle de prières Mosquée cheikh zayed Abu Dhabi

Salle de prières Mosquée cheikh zayed Abu Dhabi

Profiter de son passage à Abu Dhabi pour voir la tour la plus ronde et plate…

tour ronde et plate Abu dhabi

…et la tour la plus penchée.

tour penchée abu dhabi

Éviter Heritage village qui n’a aucun intérêt à part la jolie vue sur la marina d’Abu Dhabi. (Mais éventuellement faire un tour au Yas Marina circuit, le circuit automobile où se trouve le grand parc Ferrari). Et bientôt à faire, le Louvre et le Guggenheim Abu Dhabi.

-Bon plan : se pomponner et s’habiller en robe de soirée afin d’aller boire un verre au bar Atmosphère, au 123e étage de Burj Khalifa.

atmosphere dubai

Y déguster un cocktail à la feuille d’or.

cocktail atmosphere

Carrément plus sympa que de monter au top de Burj Khalifa car on y passe vraiment un super moment, tout en ayant vraiment une vue exceptionnelle. Bon, par contre, on s’habille plus que bien et surtout, on réserve une table ! (Bon, mais la vue At the top de Burj Khalifa n’est pas mal non plus !)

at the top burj khalifa

-Manger ensuite au Mango Tree (au Souk al Bahar en face de Burj Khalifa, spécialités Thaïlandaises, simplement à mourir !) et être interrompus toutes les 30 minutes pour le spectacles des fontaines, un spectacle incroyable de jeux d’eau et de musique.

Fontaines à dubai

-Passer une journée sur un dhow (bateau traditionnel) dans les fjords de Musandam (en Oman), faire coucou aux dauphins qui se baladent par là, plonger voir les coraux, s’endormir au soleil, avec le petit vent frais qui vous caresse le visage, au milieu d’un paysage magnifique.

dhow oman

snorkling musandam

-Découvrir le parc aquatique de l’Atlantis et manger à Nasimi Beach. L’hôtel en lui-même est très très très kitsch.

Inside atlantis dubai

Mais néanmoins très impressionnant avec sa porte géante qui domine la Palme.

Atlantis dubai

Nous avons donc décidé d’aller faire un tour au parc aquatique. C’est autre chose que Walibi ! Beaucoup de toboggans à bouées, des descentes dans le noir, des atterrissages dans des tubes transparents qui traversent l’aquarium des requins, et cette horreur : un toboggan qui descend en pente très raide. (Voir le site)

Je n’ai pas osé le faire, j’avais un peu peur de faire une attaque !
Et puis juste à côté, Nasimi Beach, une plage privée où l’on peut déjeuner, les pieds dans le sable, la vue sur Dubaï et surtout, sur ce truc incroyable (à gauche de la photo) :

nasimi beach dubai

Oui, le métro glisse gentiment au dessus de l’eau pour arriver sur la palme. Ca change du métro cauchemardesque français !

-Si on a le temps : passer dans le vieux Dubaï et son souk de l’or. (Bon, vieux = 42 ans…) Chouette à voir, mais pas indispensable !

souk de l'or dubai

Enfin, un onzième souvenir perso : faire le tour du lac de la résidence où vit ma sœur, au coucher du soleil, en promenant la crevette qui a trop grandie !!

Demain : un dernier billet sur Dubaï : ces endroits que l’on ne visite pas.
J’ai eu la chance d’être invitée dans la petite résidence secondaire d’un emirati. Un moment juste inconcevable !

A demain !

Dubaï #1, ou comment cumuler shopping ET visite culturelle

Me revoilà donc de retour sur ce blog, que j’avais lâchement abandonné pour partir en vacances à Dubaï, pendant deux semaines.

Du coup, ça me fait plein de choses à vous raconter !

Dubaï

Mais par où commencer ?

Alors : Dubaï, ses frasques architecturales, son luxe, sa démesure.

Deux semaines à découvrir, redécouvrir d’incroyables lieux. Me sentir un peu mal au début, en me disant que ce n’est pas ma place, puis décider que finalement, il faut profiter du moment présent.

Mon blog va peut-être ressembler à un blog de voyage pendant quelques jours, mais cela vous donnera peut-être envie de partir à vous aussi !

Aujourd’hui, je vais vous parler des malls, ces immenses centres commerciaux luxueux et leurs kilomètres de galeries marchandes. Courbatures garanties si l’on tente de tout voir en une journée. On peut se permettre de rêvasser en passant devant chez Dior, Louboutin, Hermès etc.

Mall of the Emirates

Toutes les marques y sont présentes, mais pas que. On y trouve aussi des aquariums géants (Dubaï Mall), une piste de ski (Mall of the Emirates) accompagnée de resto à fondue, raclette etc.

Aquarium Dubai Mall

L’aquarium géant de Dubaï Mall

Ski Dubaï

La piste de ski, à Mall of the Emirates.

 

Un concentré de toutes les cultures du monde regroupées au sein de Malls, afin que chacun puisse y retrouver un bout de chez soi.
D’ailleurs, le simple supermarché du coin (vous savez, l’espèce de SuperU où vous allez en catastophe chercher un truc à grignoter pour la soirée) regorge de produits du monde entier, toujours dans l’optique de satisfaire les nombreux expatriés (composant 80% des habitants).

 

Du coup, la consommation étant une sorte de coutume locale, on est obligé de s’y plier. Cela fait donc de Dubaï la seule ville au monde où l’on peut faire du shopping sans culpabiliser puisqu’on ne fait que respecter une tradition ancestrale !

* Oups, je viens de m’étouffer avec ma mauvaise foi… *

 

 

A venir dans les jours qui viennent :

Dubaï, les lieux à voir

Dubaï, les activités fun et enrichissantes

Dubaï, les bons plans

Abu Dhabi, là où tout doit être plus (et encore plus) !

Le Sultanat d’Oman, un écrin de nature (vraie) à deux pas de la démesure.

Dubaï, ces lieux qu’on ne visite pas (habituellement).

Comme une odeur de crème solaire

Ça sent encore la crème solaire indice 50 sur le blog. On se réveille doucement de cet été qui semble ne plus vouloir s’achever, et c’est tant mieux. On enlève les derniers grains de sable de ses chaussures et on reprend le chemin de l’école.

Enfin là, on prend plutôt un chemin traverse qui mène à un grand point d’interrogation. Bientôt la fin de l’école, la soutenance du mémoire et le saut dans le vide.

Ces derniers mois, j’ai été plutôt très occupée. J’ai jonglé entre le boulot, le mémoire et les maigres vacances que l’on m’a octroyé. J’ai déserté mon nid virtuel, refusé d’y retourner parce que ce n’était plus le moment, parce que tout se bousculait dans ma tête et que, une fois écrit, les billets auraient eu des airs de sacrés foutoirs !

Arrêtons-nous rapidement pour faire un point vacances :

Vacances à Toulouse

Mon petit jardin-joli

Faute de deux mois de vacances, il a fallu que je trouve un moyen de m’aérer le cerveau en rentrant chez moi après le boulot. Ça a donné une nouvelle passion pour le jardinage, la cueillette et les boutures.

Je suis très fière des 9 tomates qu’on a pu déguster accompagnées de basilic du jardin, sans parler des 3 framboises !

Je me suis recréé un petit coin de paradis avec un mini-olivier, un bougainvillier, un palmier, un framboisier. J’ai planté les aromates, je les ai regardé pousser, j’ai hurlé à la première tomate cerise de formée et j’ai encore hurlé quand elle a rougi.

Je me suis promis de le refaire l’an prochain en mieux !

L’été à la montagne

Là, comme ça, tout se suite, si on me demande : « La montagne, ça te gagne ? », et bin non, ça ne me gagne pas du tout. Du tout, du tout.

Et pourtant, dans la précipitation, dans l’urgence, cet été, j’ai loué un grand chalet à la montagne, à Saint Lary Soulan, histoire d’y loger ma petite famille pour une courte semaine.

Du coup, la montagne, l’été ça donne quoi ?

Et bien j’ai été conquise. La plénitude, le calme, la douceur de vivre un été exquis.

Les activités sont fun, mais crevantes, du coup on dort bien. La nourriture est toujours bonne à la montagne. On peut toujours compter sur un peu de gras pour survivre à ce milieu hostile.

J’ai survécu à 6h de canyoning, à de la randonnée qui, au final menait à ça :

L’été en famille

Ça n’a duré qu’une semaine, mais ça a fait un bien fou. C’était l’occasion de voir, le temps d’un instant, grandir la crevette (qui n’est plus du tout une crevette).

C’est incroyable de le voir tenir sur ses jambes, de le voir faire des trucs avec ses mains alors qu’il y a un an, il était si fragile.

L’été du stress

Cet été a aussi été l’occasion de voir si l’Homme était capable de me supporter en cas de stress extrême. Il a passé le test avec brio. J’ai pondu mon joli chef d’oeuvre de mémoire. 94P de dur labeur dans lesquelles je pense avoir mis tout ce que j’avais de tripes et de neurones. Il ne me reste plus qu’à soutenir et à défendre ces idées.

Après ? Nous verrons bien.

L’après-été

Ensuite il a été temps de reprendre le travail. Ereintée par les douces vacances et le dernier week-end d’enterrement de vie de jeune fille d’une copine, j’ai dû reprendre le douloureux chemin du bureau. Il fallait retravailler, fignoler le mémoire, et ce ne fût pas une mince affaire.

C’est donc sur un coup de tête que l’Homme et moi-même avons fuit le quotidien pour profiter des dernières gouttes de soleil à Arcachon.

Les huîtres, les moules, la plage et le soleil + le petit vin blanc qui va bien avec = bonheur, l’espace de 48h.

La rentrée

Maintenant, il est temps de rentrer vraiment. De préparer la soutenance, mon ppt et mon tailleur, de chercher du travail pour le 1er décembre, de reprendre en cours de route tous les projets qui me tiennent à cœur et de reprendre possession de mon blog.

J’ai des projets plein la tête, des envies plein de cœur, mais je vais apprendre à laisser le temps au temps.

Aie, je souffre! À lundi !

Déménagement dans la joie et la bonne humeur : done!
Courbatures : présentes!!
Je reviens lundi!

Bon week-end!!!

Gym ou pas Gym ?

Le lundi soir à 17h30, ce moment fatidique où tu te demandes : « Pfff, j’vais à la gym ou pas ? »

L’éternel dilemme, la question universelle (mais redondante) du lundi soir.

L’hésitation entre bonne et mauvaise conscience.

Pendant une heure, je vais peser le pour et le contre. Alors autant que je le fasse ici.

Pour :

-Une heure de sport, ça cadre plutôt pas mal avec mon régime

-Ça peut être une bonne idée pour cracher le paquet de clopes qui stagne dans mes poumons

-Ça peut contribuer à me faire devenir une bombe ou au moins être moins flasque (oui, oui, n’allons pas trop vite en besogne…)

-Ça défoule (et après mon coup de gueule de ce matin, ce sera plutôt bienvenu (et à ce propos, j’aime vraiment pas parler politique sur ce blog mais bon)) ! D’autant plus que ce soir c’est aero boxe, que je vais en ressortir lessivée, et que ce sera bien.

-Je ne veux pas être assimilée à ça :

Gros tas... Crédits : Bartouille

Contre :

-C’est loin

-Il fait un temps de merde

-Ça fait mal

-C’est fatiguant

-Ça fait transpirer et après faut ressortir dans le froid

-‘y a plein de filles superbes qui énervent

….

Bon, d’ACCORD, je me remue… (mauvaise conscience quand tu nous tiens… )

Mon Noël de Princesse – retour sur les fêtes

Ayé, les fêtes sont maintenant bel et bien finies, je peux donc m’exprimer librement !

J’ai simplement été pourrie-gâtée-jusqu’à-la-moelle. Même le repas tant redouté dans la belle famille s’est déroulé à merveille !

Niveau cadeau, rien qu’avec ceux de l’Homme et de mes parents, j’ai eu de quoi être satisfaite jusqu’en 2022 !

Le Princessothon peut s’arrêter, j’ai eu ENFIN un nouvel ordinateur qui déchire sa mère et l’Homme (et c’est LÀ que normalement, vous vous dites : « Haaaan, la chaaance! ») m’a traînée aux Galeries farfouillettes pour m’offrir une trop belle robe Desigual (et un bô tee-shirt!! et d’autres petits cadeaux surprise!).

Au delà de tout cela, Super Copine a eu la délicate attention de prendre en compte mon statut de Princesse et m’a donc offert des cadeaux de filles !!

Ouaaaaaaaais !!! Un porte-monnaie Mme Princesse qui ne me fait pas du tout passer pour une andouille aux caisses !!! (Mais j’assume GRAVE!)

Ouaaaaaaais !!! Des mouchoirs Hello Kitty que même les mouchoirs eux-même sont roses et sentent la cerise !!! Ça vous en bouche un coin, hein ?? (Oui, sauf que la grosse crève que j’ai eu la semaine dernière n’était pas prévue… et que les 20 000 mouchoirs roses dispatchés sur mon bureau non plus… Mais j’ai assumé, la tête haute et le nez rouge !)

Ouuuaaaaaaaiis !!! Un miroir de poche Little Miss Sunshine!!! Ça a bien été pratique pour voir ma tronche au bureau pendant la crève citée plus haut !!!

Et encore, je ne vous ai pas montré ma tasse Cendrillon ! Tout est meilleur dans cette tasse !

Bon, là, je viens de réaliser que Cendrillon a une grosse tête de chaudasse.

Ca désacralise totalement mon thé à la menthe. Snif.

Bon, sinon, j’entends déjà les commentaires type : « mais elle a quel âge? » (Ou je vois bien les sourires en coin de mes collègues…)

Heuuu.

Hé, c’est bon hein, chuis grande ! J’fais c’que j’veux ! Oui, ça me fait plaisir d’utiliser des produits pour enfants de 5 ans.

Et en tout cas, merci Super Copine !!

Et vous, vous avez été gâté(e)s pour Noël ?

%d blogueurs aiment cette page :