Flux RSS

Archives de Tag: True Grit

Le « vrai » courage de l’Homme

Je préviens, aujourd’hui, c’est journée ciné !

Oui, donc, je vous en parlais vendredi dernier. J’ai fait une découverte assez marrante en regardant True Grit.
Cela ne fera rire probablement que moi, mais tant pis, je vous en parle quand même.
Nous étions donc, avec l’Homme, en train de regarder ce western dégoulinant de testostérone quand intervient la scène des serpents.
Et oui, de gentils serpents à sonnette ou crotales, qui hibernaient tranquillement dans un cadavre desséché.

La grosse méchante bêbête !


En voyant cette scène, tel Indiana Jones, mon Homme, héros de ma vie etc. s’est alors transformé en fillette hystérique, poussant des cris aigus, traumatisé qu’il fût par les serpents dans sa jeunesse.
Moi = morte de rire. D’autant plus quand on sait que le titre veut dire « le vrai courage », j’ai trouvé ça tellement paradoxal que j’ai cru ne pas m’en remettre.
Autant vous dire que quand il s’est moqué de moi parce que je chouinais que « Non, il n’avait pas le droit de tuer le poney », j’ai eu un bon argument pour le remettre à sa place.

Bref. Voilà quoi. Mon Homme est un héros tant qu’il n’y a pas de serpents en fait…

Et j’enchaîne très vite sur du ciné dans le prochain billet. Et ce sera probablement plus intéressant…

True Grit

Dans la catégorie des films « A voir ».

Je n’aime pas les westerns. J’ai toujours trouvé ça chiant. Je modère cependant mon propos en disant que je n’en ai pas vu beaucoup (et pour cause : je pars du principe que c’est chiant… le serpent qui se mord la queue).
Mais je me suis laissée tenter par True Grit, parce que :
1- Film des frères Cohen
2- L’homme m’a fait aimer Jeff Bridges
3- Les récompenses qu’il a reçu (quoique cela ne veut vraiment rien dire…)

Et là : sensation de regarder un western sans m’ennuyer. Il y a de l’humour et on s’attache facilement aux personnages.
L’histoire est basique (une petite fille veut venger le meurtre de son père en tuant son assassin, aidée par un chasseur de tête alcoolo et un texas ranger fier de l’être) mais portée par de très bons acteurs et une très chouette réalisation.
Jeff Bridges est excellent, Matt Damon est transfiguré et la gamine (Hailee Steinfeld) est juste ravissante et très douée. Les images sont belles et le rythme est parfait.

Ca me donnerait presque envie de regarder la version de 69 avec John Wayne, 100$ pour un shérif, même si ce titre pète carrément moins et fait vraiment western spaghetti…

Bref, à voir ! D’autant plus que ce film m’a permis de faire une découverte géniale et très drôle dont je vous parlerai demain !!

%d blogueurs aiment cette page :