Flux RSS

Avoir un lave-vaisselle = être une femme ?

Il y a des évènements, dans la vie d’une fille, qui font qu’elle pense qu’elle devient femme.

Très souvent, elle se plante.

Finalement, c’est quoi, être une femme ?

Au collège, il y a tous ces trucs peu râgoutants types poils/débuts-de-nichons/ « périodes » qui nous font honte et dont on est fière en même temps.

Mais on est bien d’accord qu’à 14 ans, on est pas une femme.

Au lycée, il y a les premiers bisous (ouais, au lycée. J’ai jamais été précoce !) et puis LA « première fois ».

Alors on se dit : « Ayé, je suis grande, je suis une femme ! ».

Que nenni. On réalise bien vite que le giron familial, c’est quand même cool (en tout cas, mon mien de giron, il est plutôt très cool !) et qu’on est pas encore tout à fait prête à le quitter.

Ensuite, il y a la première carte bleue.

Personnellement, ma première carte bleue a été la révélation de ma féminité, dans le sens où j’étais IN-DÉ-PEN-DANTE ! Plus besoin de mendier auprès des parents et de justifier ses dépenses.

Jusqu’à mon premier découvert… Je me suis à nouveau sentie comme une petite fille pas très très fière d’avoir tout dépensé.

Mais après, j’ai eu ma première voiture. Encore plus libre ! Mais bon :  « hum, papa, hum, faudrait p’tet faire la vidange ? Nan ? »

Ensuite, il y a eu mon premier appart, toute seule. La découverte de la vie en solo, du paiement du loyer, des soirées « brioches-nutella-bière » etc. Mais bon, j’étais étudiante et je n’étais toujours pas indépendante financièrement. Et puis y a pas à tortiller, chez maman, c’est meilleur.

Ma maîtrise de droit, puis mon master, m’ont fait me sentir adulte. Le fait d’avoir voyagé seule pendant un an aussi. Je me suis sentie plus responsable. Mais me sentais-je femme pour autant ?

Non, je me voyais plutôt comme une jeune aventurière particulièrement brillante (oui, non, la modestie, heu, pas aujourd’hui).

Et puis mon melon a dégonflé, et j’en suis revenue à : étudiante et pigiste.

Mes expériences professionnelles m’ont fait grandir. Mais ne pas avoir de vrai poste, ça m’a rappelé que j’étais encore toute petite, toute débutante, et qu’en ce qui concernait mon côté  « femme aboutie », je pouvais repasser plus tard.

Et puis, en un an, tout à changé : déménagement, boulot, salaire, installation avec l’Homme.

BAM, dans ta face fillette !

Avec tout ça, si t’es pas une vraie femme !

Mais nan, il manque un truc.

Et puis là, d’un coup, l’illumination !

Un lave-vaisselle !

Bébé d’amour ❤

Ça fait des mois qu’on tergiverse avec l’homme pour investir dans la machine du bonheur.

Samedi dernier, on a relancé l’économie française en allant s’offrir un magnifique lave-vaisselle fabriqué en Pologne.

Et depuis, je me dis : « Han, c’était donc ça ? Fallait juste que je fasse comme maman après manger et tout mettre dans le lave-vaisselle ? »

Et oui, finalement, la féminité ne tient peut-être qu’à l’achat d’un lave-vaisselle ! Un outil de « grande » !

Ca doit inconsciemment me rappeler l’évolution des moeurs, les batailles pour l’égalité des sexes (…sachant qu’ici, c’est l’Homme qui fait la vaisselle…), la lutte pour l’émancipation de la femme et tout ça.

En tout cas, je me sens sur la bonne voie pour devenir Femme. (A presque 27 ans, il serait plutôt temps…)

Mais méfiance. On est pas à l’abri d’une rechute. (Comment ça j’ai pas encore osé dire à mes parents qu’on prenait un deuxième chat parce que j’ai peur de me faire engueuler ?)

Bon, sinon, plus sérieusement, je constate finalement que devenir femme, c’est vraiment prendre toute l’ampleur de ses responsabilités, de les assurer SEULE et d’assumer ses décisions. Le lave vaisselle étant là pour symboliser la femme moderne.

J’annonce l’adoption du chat à mes parents, j’attends ma première feuille d’impôts et je reviens vous faire un topo sur l’indispensabilité d’un lave-vaisselle dans la vie d’une FEMME !

Publicités

"

  1. Hahaha, j’adore !
    Chouette, je suis une femme alors ^_^
    Honnêtement, je ne sais pas si je suis une « vraie » femme…Je ne sais pas ce qui caractérise une « vraie » femme…Pour moi, je suis encore une jeune femme avec un coté petite fille assez présent…Peut-être à 30 ans…Peut-être quand je deviendrais mère…Je ne serais peut-être jamais entièrement une « vraie » femme, mais simplement un petit bout de femme dans toute sa complexité 🙂

    Réponse
  2. Une fille avec un lave vaisselle est une femme complète ou presque…LOL

    Réponse
  3. J’ai pas de lave vaisselle (i’m so saaaaaaaaaaaaaaaaad !!!), pas encore, les deux apparts dans lesquels nous avons successivement vécus avec Chéri ayant des cuisines trop petites 😦 mais je comprends ce que tu ressens. Perso je commence à me sentir femme, et je me suis sentie « adulte » quand j’ai annoncé à mes parents qu’avec Chéri on avait commencé les démarches pour acheter une maison … Même si le lendemain je quémandais l’aide de mon papa et de ma maman pour qu’ils m’accompagnent quand on aura trouvé, afin de me donner leur avis de vrais adultes proprio depuis presque 30 ans 😉

    Réponse
  4. Être une femme, c’est avoir des louboutins !

    (ouai, ouai, j’ai pas trouvé plus futile/débile)

    Réponse
    • Aaaaarg ! Semelle rooouuuge ! (*je bave…) Ou un sac repetto ! 🙂 (Sac qui n’a rien de futile/débile, c’est de l’art, NUANCE!) D’ailleurs, tu as investi ? Dans 2 semaines, mes parents viennent pour mon anniversaire. Je pense passer par hasard devant la boutique repetto et leur faire visiter par erreur… Sur un malentendu, ça peut marcher ! Je suis pas sûre que ça marche avec l’Homme donc bon…

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :